Agnès Castan
"Solutions de Bien-être "
Réflexologie plantaire, palmaire,
massage assis AMMA, yoga du rire..

Santé

Voici un vaste sujet qui fait la Une de tous les magazines en tout genre et pour cause : nous sommes tous stressés. Les enseignent publicitaires fleurissent de ce genre de message « cure antistress » ou « c’est le mal du siècle » !

Mais que met-on derrière ce mot ?

Définition :

Selon le "Robert", dictionnaire historique de la langue française, "le stress est un emprunt à l'anglais, qui a d'abord signifié "épreuve", affliction", puis couramment "pression, contrainte, surmenage". Stress est issu de distress "affliction". Ce dernier est emprunté à l'ancien français destrece (-> détresse) ou à l’ancien français estrece "étroitesse, oppression". La notion de stress, proposée en anglais par l'endocrinologiste canadien Hans Selye en 1936, appartient d'abord au domaine de la biologie et de la psychologie. En français, le mot comme son étymon, désigne la réponse de l'organisme aux facteurs d'agression physiologiques et psychologiques ainsi qu'aux émotions qui nécessitent une adaptation. "

En résumé, le stress exprime une adaptation naturelle de l’organisme face à une situation d’agression.

 

Les raisons du stress :

Elles sont multiples en fonction de notre travail, nos responsabilités professionnelles, notre hygiène de vie, nos habitudes, notre tempérament, notre histoire de vie, notre culture, notre façon d’appréhender le monde, notre gestion du temps et des réseaux sociaux, notre relation à notre corps….

Prenons des exemples :

  • Environnement professionnel (tensions, challenges, responsabilités, relations...)
  • Sommeil irrégulier car votre cerveau ne parvient pas à débrancher,
  • Vie de famille intense (monoparentale, enfants difficiles ou en situation de handicap, un conjoint malade ou hospitalisé...)
  • Maladie ou le handicap
  • Le célibat, le veuvage...
  • Manque de vie sociale,
  • Activité sportive réduite voire inexistante en raison de vos horaires de travail
  • Passion supprimée par manque de temps
  • Réseau sociaux envahissants… etc. etc...

 

Bien sûre, vous allez trouver ce schéma excessif et pourtant…je suis persuadée que chacun d’entre nous peut s’y retrouver aisément à un moment de sa vie.

Si vous vous retrouvez dans l’une des situations citées, voilà une bonne chose : la prise de conscience !!!

 

La prise de conscience :

Reconnaître, prendre conscience…sont des étapes primordiales pour amorcer un processus de changement.

En effet, tant que vous avez le « nez dans le guidon », selon l’expression, comment voulez-vous anticiper l’obstacle qui pourrait se présenter à vous et l’éviter ?

Comment se fait-il qu’on ait besoin de tomber pour apprendre ?

Comment se fait-il que nous n’ayons pas de signaux d’alarme pour dire « stop » ?

 

Les signes du stress :

Ils varient selon chacun car nos perceptions et notre capacité de réaction sont uniques.

  • Accélération cardiaque
  • Transpiration excessive
  • Agressivité verbale ou physique
  • Augmentation de la tension artérielle et musculaire
  • Augmentation du taux d’adrénaline et de cortisol
  • Manifestations cutanées….

 

Différents types de stress :

Par définition, le stress exprime une adaptation naturelle de l’organisme face à une situation d’agression.

C’est par conséquent le signe d’une « accommodation du corps aux modifications environnementales ».

Aujourd’hui, les interprétations sont multiples et parfois abusives. En effet, tous les problèmes ne peuvent s’expliquer par le stress. Si l’agression est trop intensive, l’organisme se laisse submerger et il devient difficile de le gérer. En revanche, à petite dose homéopathique, le stress peut améliorer les capacités d’adaptation aux situations « agressives ».

 

Le « bon stress »

Ou l’adrénaline que l’on peut ressentir avant de monter sur scène, de prendre la parole en public, avant un entretien, pour un rendez-vous galant, en compétition, avant d’accueillir des amis,

Nombreuses sont les situations anxiogènes provoquant un état de stress. Chez certaines personnes, le stress n’est pas toujours paralysant, il peut même conduire à une motivation supplémentaire. Par exemple, les cuisiniers ont besoin de ce stress pour travailler… c’est leur moteur ! Les alpinistes de haut niveau aussi ou les navigateurs du Vendée globe ne pourraient réaliser leurs exploits sans ce challenge, cette boule au ventre, ce cœur qui bat avant de partir… !

Par conséquent, lorsque le stress est vécu comme un défi à surmonter, alors il devient un « moteur puissant pour avancer ».

 

Le « mauvais stress »

Celui qui vous empêche de dormir et vous fait transpirer la nuit. Votre compagnon (e) vous surprend en vous levant la nuit, apeuré.

Celui qui vous noue le ventre (« avoir le ventre noué ») à chaque fois que vous rencontrez telle personne ou que vous revivez une situation de stress déjà vécue.

Celui qui vous fait serrer les dents inconsciemment,

Celui qui vous tire les traits du visage car votre corps ne peut plus se détendre, car sous tension permanente,

Celui qui laisse « en veille », toujours aux aguets, apeuré,

Celui qui vous rend susceptible, on vous trouvera « hyper sensible », « trop sensible ».

Celui qui vous fige sans raisons apparentes,

Celui qui vous fait dire quelque chose que vous ne souhaitiez pas…

Celui qui vous donne envie de capituler, de démissionner, de donner la main à quelqu’un d’autre (la dépression, les arrêts maladie..)

Celui qui vous donne envie de dormir pour ne pas souffrir…

Celui qui vous coupe l’appétit, vous serre l’estomac « l’estomac noué »

Celui qui vous donne envie de dévorer, de combler, de remplir pour oublier ou pour se protéger ?(le surpoids..)

Celui qui murmure des douleurs qu’on met de coté pour oublier,

Celui qui fait oublier le temps qui passe….

Celui qui nous rend aveugle par omission ?

 

La liste est longue.et si personnelle ! Nous ne pouvons pas juger car nous ne sommes connaissons pas la personne et son histoire.

Vous comprendrez bien que tout est une question d’équilibre. Trop de stress, nuit à la santé physique et morale, en revanche un stress mineur et maîtrisable devient un véritable atout.

 

Symptômes :

Quel que soit le type de stress, l’environnement, le type de personne, celui-ci à des répercussions visibles sur notre corps.

  • Les tensions musculaires sont un des symptômes le plus visible sur le corps :
    • Tensions dans la nuque,
    • Douleurs dans les épaules,
    • Douleurs du canal carpien,
    • Maux de tête, migraines,
    • Troubles musculosquelettiques (ou TMS),
    • Douleurs lombaires,
    • Sciatique,
  • Fatigue oculaire,
  • Troubles de la mémoire

 

Quelles actions pour sortir du stress :

Les solutions individuelles :

  • La prise de conscience est une première étape primordiale durant laquelle la culpabilité n’est d’aucun recours, juste « Accepter et accueillir la situation » (pas facile, j’en conviens, d’où l’importance de se faire accompagner par un thérapeute par exemple.)
  • Après l’acceptation, la mise en action : que faire ? se donner des moyens pour en sortir
  • Actions par le corps, le sport
  • Accepter de se faire aider physiquement : technique de massage assis, massage, détente musculaire, réflexologie plantaire, palmaire, ….
  • Se faire aider intellectuellement, de mettre en mots : comprendre, analyser par des outils de développement personnels tels que la sophrologie...
  • Utiliser des outils de thérapies brèves telles que l’EMDR (Eys Movement Desensitization and Reprocessing), EFT, hypnose, VITTOZ….

 

 

Les solutions collectives :

  • En entreprise, proposer des ateliers « bien-être » par thématiques, organiser des conférences, des séances de massage assis, Ateliers « DO IN », apprendre l’auto-massage…

 

Conclusions :

Nous avons la chance de bénéficier aujourd’hui de diverses techniques pour sortir du stress, alors n’hésitez pas à vous renseigner, à consulter avant que les symptômes deviennent trop douloureux, sauf si votre « stress est bon » !

Alors, soyez innovants, anticipez sur votre santé !!

 

Agnès CASTAN Réflexologue

 

Si cet article vous a plus, vous pouvez liker,   partager sur Facebook, sur LinkedIn ou vous inscrire à ma newsletter

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion